Comment savoir si mon téléphone est sous surveillance ?

Javier Camacho

Expert en cybersécurité et journaliste technologique

MIS À JOUR: 13 mai 2021

Depuis ces dix dernières années, le smartphone est devenu un objet indispensable de notre vie quotidienne. Contacts, courriers électroniques, données bancaires, photographies et souvenirs de nos êtres chers ; le tout, stocké sur ce petit artefact. Avec autant d’informations personnelles, il n’est pas surprenant qu’ils soient dans la ligne de mire des cyberpirates du monde entier. 

Malgré les efforts de Google et d’ Apple pour sécuriser et filtrer les applications proposées au grand public, les hackers trouvent tout de même le moyen d’introduire des applis dotées de softwares malicieux qui, après téléchargement depuis les catalogues officiels, ont infecté des millions d’appareils. Les hôtes préférés des hackers sont les applications pour enfants ; elles constituent une cible facile, étant donné que personne ne soupçonne qu’un produit adressé aux enfants puisse affecter le fonctionnement d’un appareil mobile 

Selon l’étude la plus récente menée par McAfee eu sujet des menaces pour les téléphones portables« , le niveau de professionnalisme des hackers est tel que plus de 50 % des applications infectées par un virus demeurent invisibles sur le mobile. En vérité, une application dont le logo n’apparaît même pas sur l’écran principal de votre téléphone pourrait être active en ce moment même.

Les objectifs de ces hackers sont clairs : générer des clics frauduleux sur les annonces Google et Facebook, principalement pour gagner de l’argent ; voler les données compromettantes de l’utilisateur au moyen de méthodes de phishing afin de lui soudoyer un bénéfice économique, lui faire du chantage ou le diffamer ; ou encore, tout simplement affecter le bon fonctionnement de son  téléphone. 

Dans cet article, nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir au sujet des virus, comment savoir si votre téléphone est espionné et ce qu’il faut faire si tel est le cas. 

savoir si mon téléphone est sous surveillance ?

Comment est-il possible d’espionner un téléphone portable ? 

Bien que l’on ait tendance à penser qu’espionner quelqu’un au travers de son smartphone est une tâche laborieuse que seuls les hackers professionnels et James Bond peuvent mener à bien, hacker un téléphone est beaucoup plus facile et courant que ce qu’il n’y paraît. Le tout étant d’avoir envie de se renseigner et d’apprendre un peu sur le sujet. 

Comment espionner le portable de quelqu’un et faire une surveillance à distance

Les logiciels espion pour téléphone portable constituent l’option la plus fiable et la plus sûre de toutes. Une fois installées sur l’appareil mobile cible, ces applications vous donneront accès à des outils qui vous permettront d’obtenir pratiquement toutes les informations qui s’y trouvent.

Les méthodes peuvent varier selon la personne responsable de l’attaque et ses intentions. Depuis le contrôle parental ou l’espionnage au sein du couple jusqu’aux hackers anonymes qui cherchent à gagner de l’argent avec vos informations. À ce sujet, voici certaines de ces techniques pour espionner les téléphones : 

  • Accès au compte Google ou iCloud : comme chacun le sait, pour utiliser un dispositif Android ou iOS, il faut respectivement connecter le dispositif à votre compte Google ou iCloud. N’importe quelle personne connaissant votre adresse mail et qui arrive à déchiffrer votre mot de passe pourra accéder à pratiquement toutes les informations stockées sur votre téléphone. 
  • Applications espionnes : non seulement elles sont légales, mais en plus elles ne requièrent aucune connaissance en informatique. Bien qu’elles soient commercialisées et hautement conseillées en matière de contrôle parental ou pour surveiller les appareils corporatifs d’une entreprise, de nombreuses personnes s’en servent à des fins peu éthiques. Pour installer ces systèmes , il faut avoir physiquement accès à l’appareil visé, ce qui implique que, si vous découvrez que votre téléphone est espionné par le biais de l’une de ces applications, alors le responsable est probablement plus près que ce que vous ne le pensez. 
  • Messages de phishing : le phishing est une technique qui consiste à tromper l’utilisateur pour le pousser à cliquer sur des liens qui ouvriront les portes de son appareil au hacker qui essaye d’espionner ou de voler ses informations. Messages qui indiquent que vous avez gagné un concours, courriers d’agences tributaires en période de déclaration des impôts, formulaires sur des sites web suspects. Ce ne sont que quelques exemples des astuces que les hackers utilisent pour accéder à votre dispositif et voler vos informations personnelles ainsi que vos données bancaires. 
  • Applications malicieuses ou faille de sécurité : comme nous l’avons mentionné au début, il existe de nombreuses applications disponibles qui fonctionnent en réalité comme un cheval de Troie sur les ordinateurs, et qui cherchent à infecter votre dispositif avec des virus ou trouver le moyen d’accéder à toutes vos informations en communiquant avec les autres applications ainsi qu’avec le système opératif. Généralement, ces applications sont téléchargées depuis des sites non officiels, mais il existe aussi des applications douteuses proposées dans les catalogues officiels qui, à cause de leur faible niveau de sécurité, prennent le risque de subir les attaques des hackers et compromettre les données personnelles des utilisateurs. 

Qu’est-ce qu’un malware et que peut-il faire ? 

Le terme « malware » est tout simplement la contraction des mots malicious software, ou software malicieux. Ce mot peut faire référence à n’importe quel programme informatique créé pour s’introduire dans un système informatique, qu’il s’agisse d’un ordinateur ou d’un appareil mobile dans le but d’altérer le mobile, d’interférer avec son fonctionnement ou de voler des informations. 

Il existe une grande variété de malwares, comme les virus, les chevaux de Troie, les spywares, les vers, etc. Et si chacun d’entre eux est utilisé dans un but bien précis, leur but est pratiquement systématiquement de recueillir des informations de valeur et obtenir un bénéfice en échange, qu’il soit économique, politique ou simplement pour attirer l’attention. Dans le cas précis d’une attaque sur téléphone portable, un malware est capable de : 

  • Envoyer des messages textos surfacturés ;
  • Souscrire le compte mobile à un service premium et effectuer des virements non autorisés depuis les applications ;
  • Recueillir des données personnelles comme la position GPS, les photos, la liste des contacts, l’adresse mail ou les informations bancaires ; 
  • Enregistrer des appels téléphoniques pour ensuite les envoyer sur un serveur distant ;
  • Rooter l’appareil mobile pour ainsi obtenir son contrôle à distance ; 
  • Prendre des informations compromettantes en otage et demander une rançon. 

Est-ce qu’un téléphone Android peut avoir un virus ?  

qu’un téléphone Android peut avoir un virus

Attaquer un ordinateur avec un malware ou un virus n’est pas la même chose qu’attaquer un téléphone portable. Il est question de systèmes opératifs différents avec des possibilités et un fonctionnement bien particulier. Comme l’a expliqué l’entreprise de cybersécurité AVG, un téléphone Android ne peut pas avoir un « virus » au sens propre du mot, c’est-à-dire, un malware qui se multiplie et infecte le dispositif dans le but de corrompre les fichiers et les programmes. Dans le cas précis des téléphones portables, on utilise le mot « virus » comme terme général pour faire référence à tous les types de malwares qui sont capables de causer des dysfonctionnements sur votre portable. 

Ces malwares, comme par exemple un spyware, capable de collecter vos données et surveiller votre activité sur le dispositif, sont généralement déguisés en application peu fiable que certains utilisateurs téléchargent sur leurs dispositifs en dehors des catalogues d’applications officiels de Google. 

Un téléphone iPhone peut-il être attaqué par un virus ? 

Un téléphone iPhone peut-il être attaqué par un virus 

Les dispositifs dont le système opératif est iOS sont connus pour leur système de sécurité avancé et leur capacité de défense face aux attaques les plus sophistiquées. Cependant, ils ne sont pas complètement immunisés, il faut simplement que l’attaque soit un peu plus virulente que la normale. 

L’un des aspects qui contribuent au niveau de sécurité des systèmes opératifs iOS, en plus des constantes actualisations, est le fait qu’il ne soit pas possible de télécharger des applications en dehors de l’App Store et que seules les applications ayant passé par tous ses filtres de sécurité sont disponibles. Toutefois, soyez prudent, car cela ne signifie pas que vous soyez à l’abri d’une attaque de type phishing. Et dans le cas des iPhone jailbreakés, leurs utilisateurs courent le même risque de se faire attaquer par un malware que n’importe quel appareil Android. 

Comment savoir si votre téléphone a été hacké 

La popularisation des smartphones a donné naissance à la profession de pirate cybernétique dont les connaissances sont en progrès constant. C’est pour cela qu’aujourd’hui plus que jamais, il est possible d’être victime de hacking via son téléphone portable. Cela, même avec un programme antivirus installé sur votre dispositif. 

Quoi qu’il en soit, voici comment savoir si votre téléphone est espionné ou surveillé : 

  1. Diminution significative du rendement de la batterie 

Bien que l’usure de la batterie d’un téléphone portable soit inévitable, un changement brusque au niveau de son rendement peut être le signe que quelque chose d’inhabituel est en train de consommer la batterie. Un malware a besoin de l’énergie du téléphone portable pour se déplacer dans le système et envoyer l’information vers le serveur du hacker. 

  1. Le mobile chauffe facilement 

Il est normal qu’après un moment d’utilisation, la température de votre mobile augmente. Ce qui l’est moins, c’est une surchauffe brusque sans aucune raison apparente. Lorsqu’un malware s’exécute en arrière-plan, le processeur doit travailler à son rendement maximum, provoquant la surchauffe de l’appareil.

  1. Faible rendement du système

Si après avoir téléchargé une application vous vous rendez compte que le dispositif est plus lent, ou que l’écran se bloque fréquemment, il est probable qu’il y ait un malware qui surcharge les ressources du téléphone ou qui communique avec les autres applications, nuisant à la fluidité du système. 

  1. Consommation inhabituelle des données mobiles 

Si rien ne justifie l’augmentation de votre consommation de données mobiles à la fin du mois, alors il se peut que ce soit l’œuvre d’un malware ou d’une application espionne installée sur votre appareil qui envoie constamment les informations collectées vers son serveur. 

  1. Activité inhabituelle dans la boîte de réception des messages et le registre des appels

Il nous arrive tous d’oublier de répondre à des messages que nous avons lus. Ce qui est en revanche un signe terriblement annonciateur d’espionnage est le fait de ne pas se rappeler d’avoir écrit un message qui a été envoyé depuis son propre téléphone. De nombreux malwares ont accès à la liste des contacts et sont capables d’envoyer des messages textos ou d’infecter directement les contacts de votre carnet d’adresses. 

Comment éviter de se faire espionner son téléphone portable ? 

L’idée que quelqu’un puisse être en ce moment même en train de surveiller toute votre activité ou en train de manipuler toute votre information au travers de votre téléphone portable est, sans aucun doute, effrayante. Et comme pour n’importe quelle maladie, le mieux est de prévenir (en plus de faire usage de votre bon sens). 

Voici les moyens qui permettent de minimiser les risques de vous faire attaquer par un software malicieux. 

  • Actualisez les softwares de votre dispositif 

Même si les actualisations répétées vous semblent être laborieuses et chronophages, soyez sûr qu’elles sont absolument nécessaires. Indépendamment du fait que vous ayez un Android ou un iPhone, faites-en sorte d’actualiser le système opératif dès que possible. De cette manière, vous ne risquez pas que les hackers profitent de la vulnérabilité d’un software obsolète pour attaquer votre téléphone ou qu’un virus ne trouve la faille dont il a besoin pour s’introduire dans votre appareil. 

Appliquez ce conseil à n’importe quelle application installée. Les maintenir à jour compliquera le travail du hacker. Pour cela, vous pouvez activer les actualisations automatiques des applications, ainsi, vous n’aurez pas à vous en préoccuper. 

  • Installez un antispyware ou un antivirus fiable sur votre téléphone

Bien qu’ils ne soient pas complètement infaillibles, ces programmes sont assez utiles au moment de détecter et d’éliminer un malware logé sur votre téléphone. Faites-en sorte d’utiliser un produit de qualité comme Avast ou McAfee. 

Ajoutez également un Ad-blocker. Bien que le plus important soit de savoir qu’il n’est jamais bon de cliquer sur les publicités émergentes, aussi attractives qu’elles puissent être, le mieux reste tout simplement d’éviter que la publicité n’apparaisse

  • Ne téléchargez pas d’applications depuis une source externe

On ne le dira jamais assez. Évitez, le plus possible, de télécharger des applications trouvées en dehors de Google Play ou d’App Store. Les catalogues officiels se chargent d’évaluer et de filtrer chaque application proposée sur la plateforme, et de ce fait, si l’appli que vous cherchez n’y est pas disponible, alors la décision la plus sage est d’y renoncer, et de ne pas chercher à l’obtenir via d’autres sites web. 

  • Ne cliquez pas sur des liens suspects

Si vous recevez un message texto ou un courrier électronique d’un numéro ou d’une adresse inconnue vous invitant à cliquer sur un lien invoquant le fait que vous avez gagné à un concours (ou même sans cela), vous devez absolument être sur vos gardes. Les hackers profitent de cela pour télécharger des fichiers capables de déclencher un véritable séisme. 

  • Soyez attentif au sujet des accès que vous autorisez aux applications

Si une application suspecte sollicite de nombreux accès pour pouvoir fonctionner, le mieux reste de ne pas l’installer. À moins qu’il ne s’agisse d’une application connue, avec une bonne réputation, ce n’est pas une très bonne idée que de lui donner accès à vos contacts,  votre microphone ou à votre appareil photo. 

Comment éviter que l’on vous espionne via le microphone de votre Android

La sensation que quelqu’un écoute vos conversations est plus courante que ce que vous pensez. Bien que son PDG le nie, de nombreux utilisateurs d’Instagram dénoncent un espionnage via le microphone du téléphone dans le but de cibler davantage les publicités qui sont, étrangement, en lien avec un sujet de conversation au sujet duquel aucune recherche n’avait encore été faite. 

Indépendamment des déclarations des grands patrons, se faire espionner via le microphone de votre téléphone portable est une peur qui ronge des milliers d’utilisateurs, et qui est fortement liée aux accès autorisés des différentes applications installées sur le mobile. Il existe de nombreuses applications qui sollicitent l’accès au microphone, sans que cela ne soit réellement justifié. C’est pour cela qu’il est important de vérifier les accès autorisés aux applications et rester sur ses gardes lorsqu’une application nous demande l’accès au microphone sans raison apparente. 

Que faire si votre microphone est sous surveillance ? 

Bloquez l’accès des applications à votre microphone

Bien que cela semble être une option relativement radicale, refuser l’accès des applications au microphone est l’une des manières les plus sûres d’éviter de se faire espionner. Dans les paramètres du téléphone, vous pouvez sélectionner cette option, bien que de nombreuses applications cesseront de fonctionner correctement et vous en demanderons l’accès à nouveau. Soyez attentif aux applications en lesquelles vous avez confiance. 

Désactiver l’assistant de Google

« Ok Google ». C’est avec ces mots que vous réveillez votre assistant virtuel, lequel écoutera attentivement vos demandes et vos besoins pour les rendre réalité. Cependant, chaque question, demande, commande ou mot prononcés sera gravé et stocké, même si vous avez prononcé la phrase d’activation par erreur. 

En désactivant l’assistant, vous pourrez éviter ces enregistrements de voix. Et si vous ne souhaitez pas vous priver complètement de cet outil, alors vous pouvez opter pour l’élimination périodique des données de recherche effectuées avec le microphone. De cette manière votre vie privée sera sauvegardée. 

Rangez votre téléphone portable dans un lieu isolé

Si vous craignez d’être sous écoute ou que vos conversations soient enregistrées au cours d’un sujet sensible, la meilleure solution reste de ranger votre téléphone portable dans un endroit hors de portée de la conversation. Simple et efficace. 

Questions fréquentes 

Est-ce qu’un téléphone portable peut avoir un virus ? +

Oui. Cependant, ce n’est pas aussi probable que s’il s’agissait d’un ordinateur. Pour que cela puisse arriver, il faudrait rompre des principes basiques de sécurité comme télécharger des applications en provenance de sites non officiels, cliquer sur des liens inconnus ou rendre vulnérable son mobile en effectuant un rootage ou un jailbreak.

Est-il possible d’éliminer un virus en faisant une restauration aux paramètres d’usine ? +

Oui, cela permettra d’éliminer le malware.

Comment savoir si une application est malicieuse ? +

Google et Apple ont investi beaucoup d’efforts pour maintenir la sécurité au sein de leur catalogue d’applications officielles via une série d’évaluations et de filtres. Cependant, les connaissances des hackers sont toujours plus avancées et parfois, ils parviennent à introduire dans les catalogues officiels des applications qui passent au travers du système de sécurité.

Avant de télécharger une nouvelle application :

  • Vérifiez si cette application est populaire, c’est-à-dire, combien de fois elle a été téléchargée.
  • Lisez les avis des autres utilisateurs. Les commentaires doivent être positifs, en plus d’avoir l’air authentiques. En effet, de nombreux hackers écriront de faux commentaires pour tromper les utilisateurs.
  • Enquêtez au sujet du concepteur et des autres applications développées.
  • Assurez-vous que l’appli soit bien faite. Si l’interface n’est pas soignée, ne fonctionne pas avec fluidité ou présente des fautes d’orthographe, alors elle n’est probablement pas de confiance.
  • NE téléchargez PAS d’applications en provenance de sites externes.
Mon téléphone peut-il attraper un virus simplement en ouvrant un texto ou un mail ? +

Le simple fait d’ouvrir un message n’affectera pas votre appareil. Par contre, ce qui peut compromettre la sécurité de votre portable est de cliquer sur les liens inconnus qu’ils contiennent. Si vous ne connaissez pas l’émetteur, ne cliquez sur aucun lien et éliminez le message.

À propos de l'auteur

Javier Camacho

Expert en cybersécurité et journaliste technologique

Javier Camacho Miranda est un communicateur social et un professeur de langue et littérature espagnoles, avec plus de quinze ans d’expérience liée à l’écriture sous différentes formes.

Avant de devenir père, il n’était pas encore familiarisé avec le monde des logiciels de surveillance légaux et certifiés. Selon lui, avant de s’inquiéter pour la sécurité de sa fille après lui avoir donné son premier smartphone et de se rendre compte de tous les dangers qui guettent Internet, il pensait « que les compétences pour mettre un téléphone portable sur écoute étaient seulement à la portée des pirates informatiques ».

Il est passionné par la technologie, entre autres choses, et cette passion lui a permis de se concentrer sur l’écriture d’articles sur les logiciels espions et autres sources liées aux différentes innovations technologiques.